Mélissa Von Vépy

Mélissa Von Vépy, artiste franco-suisse, débute le cirque à l’âge de 5 ans aux Ateliers des Arts du Cirque de Genève, puis intègre le CNAC dont elle sort diplômée en 1999 en tant que trapéziste.
En 2000, elle fonde la Cie Moglice-Von Verx avec Chloé Moglia et crée ensemble trois spectacles : Un Certain endroit du ventre (2001), Temps Troubles (2003), I look up, I look down… (2005). Avec ce dernier elles obtiennent le prix SACD des arts du cirque.
Dès 2007, Mélissa Von Vépy affirme une recherche artistique singulière où les éléments scénographiques qu’elle conçoit spécifiquement pour chaque spectacle font partie intégrante de la dramaturgie de ses pièces toujours fondées sur l’expression aérienne liée au théâtre et à la danse : les dimensions physiques et intérieures de la Gravité.
Sa rencontre avec le Butô auprès de Sumako Koseki, influence son univers artistique également nourri d’étroites collaborations avec les compositeurs Jean-Damien Ratel et Stéphan Oliva.
Elle met en scène Croc (2007), Dans la gueule du ciel et Miroir, Miroir (2009).
A partir de 2010, ses créations voient le jour sous un nouveau nom de compagnie : « Happés », happés comme être « aspirés » dans un univers de métaphores poétique, philosophique et onirique évoquant des sentiments et des questionnements universels.
C’est ce sillon atypique qu’elle poursuit au travers des spectacles VieLLeicht (2013), J’ai horreur du printemps (2015), L’Aérien (2017), co-écrit avec Pascale Henry, et Noir M1 (2018).

Mélissa Von Vépy est artiste associée au Pôle Cirque de Nexon (2019-2022) et La Cie Happés est conventionnée par La Région Occitanie.

Mélissa Von Vépy, artiste franco-suisse, débute le cirque à l’âge de 5 ans aux Ateliers des Arts du Cirque de Genève, puis intègre le CNAC dont elle sort diplômée en 1999 en tant que trapéziste.
En 2000, elle fonde la Cie Moglice-Von Verx avec Chloé Moglia et crée ensemble trois spectacles : Un Certain endroit du ventre (2001), Temps Troubles (2003), I look up, I look down… (2005). Avec ce dernier elles obtiennent le prix SACD des arts du cirque.
Dès 2007, Mélissa Von Vépy affirme une recherche artistique singulière où les éléments scénographiques qu’elle conçoit spécifiquement pour chaque spectacle font partie intégrante de la dramaturgie de ses pièces toujours fondées sur l’expression aérienne liée au théâtre et à la danse : les dimensions physiques et intérieures de la Gravité.
Sa rencontre avec le Butô auprès de Sumako Koseki, influence son univers artistique également nourri d’étroites collaborations avec les compositeurs Jean-Damien Ratel et Stéphan Oliva.
Elle met en scène Croc (2007), Dans la gueule du ciel et Miroir, Miroir (2009).
A partir de 2010, ses créations voient le jour sous un nouveau nom de compagnie : « Happés », happés comme être « aspirés » dans un univers de métaphores poétique, philosophique et onirique évoquant des sentiments et des questionnements universels.
C’est ce sillon atypique qu’elle poursuit au travers des spectacles VieLLeicht (2013), J’ai horreur du printemps (2015), L’Aérien (2017), co-écrit avec Pascale Henry, et Noir M1 (2018).

Mélissa Von Vépy est artiste associée au Pôle Cirque de Nexon (2019-2022) et La Cie Happés est conventionnée par La Région Occitanie.

Les créations

2018 : Noir M1 (création février 2018) (solo)
2017 : L’Aérien, causerie-envolée (création mars 2017) (solo)
2015 : J’ai horreur du printemps (concert-spectacle avec un quatuor de jazz)
2013 : VieLLeicht (solo)
2009 : Miroir, Miroir (duo pour miroir et piano)
2009 : Dans la gueule du ciel (duo)
2007 : Croc (solo, co-mise en scène: C. Ikeda) et En suspens (quintet, co-mise en scène : C. Moglia)
Avec Chloé Moglia :
2005 : I look up, I look down…(duo)
2003 : Temps Troubles (trio)
2001 : Un certain endroit du ventre (duo)

Interprète : Talk Show (2017) de Gaël Santisteva, Ce qui n’a pas de nom (2015) de Pascale Henry, Hans was Heiri (2012) de Zimmermann & de Perrot, UCHUU-cabaret (2008) de Carlotta Ikeda, Les Sublimes (2003) de Guy Alloucherie

Transmission et regard extérieur : Mélissa Von Vépy dirige régulièrement des ateliers, master-class sur l’aérien et est invitée en tant que regard extérieur par plusieurs compagnies.

Crédit photo : Ximena Castro

Inscription à la newsletter

Site réalisé par Rosalie Bruley

Inscription à la newsletter

Site réalisé par Rosalie Bruley